La demande ESTA pour voyager aux Etats-Unis

L’ESTA est un système automatisé d’autorisation de voyage vers les États-Unis. Ce fonctionnement a été mis en place à partir de 2009. À son lancement, il était gratuit. Cependant, il est devenu payant. Le prix comprend en partie les frais de dossiers et de traitement des autorisations par le gouvernement américain. La demande ESTA doit être effectuée en ligne et au plus tard 72 h avant le départ vers les USA.

À quoi sert la demande ESTA ?

Ce document électronique préalable au voyage permet de renforcer la sécurité intérieure concernant les vols et transports maritimes vers les États-Unis. En fournissant vos informations avant le vol, le système peut alors vérifier que vous correspondez bien aux critères d’acceptation sur le sol américain avant même votre arrivée aux USA. Auparavant, ce contrôle se faisait directement au poste-frontière.

Cela consiste en un questionnaire à remplir. Les réponses vont déterminer votre acceptation ou non à l’ESTA. Les questions sont simples et parfois surprenantes. Elles visent à garantir aux autorités américaines que vous n’avez pas de lien avec une organisation terroriste, que vous n’êtes pas un criminel, etc. Ce questionnaire remplace la fiche verte qui vous était fournie dans le temps durant le vol.

Qui est concerné par la demande d ‘ESTA

L’ESTA ou Electronic System for Travel Authorization fait partie du programme d’exemption de visa. Si vous êtes Français ou que vous êtes ressortissant de l’un des 38 pays membres du Visa Waiver Program, vous pouvez demander une autorisation ESTA .Les adultes et les enfants même en bas âge sont concernés par cette démarche. Il faut être en possession de ce document avant d’effectuer un voyage via air ou mer. Les personnes possédant un visa ou se rendant aux USA par un moyen terrestre n’y sont pas contraintes. Cela dit dans certains cas, il est possible que votre formulaire ESTA vous permette d’accélérer les démarches à la frontière.

ESTA est utile dans quels cas ?

L’utilité de l’ESTA s’affirme pour des voyages bien précis : du tourisme, un transit ou un « business trip » (séjour d’affaires). Lorsque vous partez aux États-Unis pour l’un de ces motifs, et que le déplacement se limite à 90 jours maximum, vous pouvez profiter d’un système plus simple que le visa, grâce au Visa Waiver Program dont la France fait partie. Non seulement la démarche d’autorisation de voyage ne nécessite que quelques clics sur Internet, mais celle-ci ne vous imposera pas de payer des centaines d’euros, comme c’est généralement le cas avec un visa. L’ESTA, c’est la solution pour partir facilement et à moindre coût sur le sol américain !

Comment accéder au formulaire de demande ?

Il est facile d’accéder au formulaire ESTA. Vous remplissez votre demande directement sur Internet et le traitement est automatique. Dans les heures qui suivent (maximum 72 heures), vous recevrez votre réponse (acceptation ou refus). Vous pouvez passer par de nombreux sites spécialisés dont le coût de la demande varient entre 40 et 60 euros.

Vous pouvez vous inscrire à partir du lien ci-dessous. Le site d’inscription est en français et vous disposerez d’un support et d’une assistance à tout moment. De plus, vos coordonnées et votre reçu seront enregistrés sur le site, ce qui peut se révéler utile en cas de perte.

Bon à savoir :Pour bénéficier d’une autorisation ESTA officiel il faut posséder un passeport biométrique ou électronique. Pour le savoir il suffit d’apercevoir la puce électronique sur la couverture de votre passeport. Assurez-vous également de sa validité pour voyager aux Etats Unis. Conformément à la loi américaine la validité du passeport d’un ressortissant étranger doit couvrir une période de six mois au delà de la date prévue pour son départ. S’il est expiré, vous devez faire une nouvelle demande de passeport avant de faire votre demande ESTA usa.

L’autorisation ESTA en bref

L’autorisation ESTA n’est pas un document tangible tel qu’un passeport. Il s’agit d’une réponse que l’on peut trouver sur Internet, via votre compte créé lors de la demande ESTA officiel. Lorsque vous soumettez le formulaire en ligne, les systèmes informatiques traitent vos données ainsi que les réponses aux questions pour déterminer si votre dossier valide les conditions du programme d’exemption de visa. Vous devez visiter le site internet pour consulter l’état de votre demande. Si vous obtenez confirmation quant à votre voyage aux États-Unis via un ESTA usa, rien ne vous empêche d’imprimer le message. Cela n’est pas obligatoire mais les autorités pourront visualiser votre dossier sur leurs outils informatiques.

Y a-t-il des avantages pour les voyageurs ?

Oui, les voyageurs y gagnent aussi puisqu’ils n’ont plus à solliciter de visa. Cependant, il faut répondre à certaines conditions. En effet, vous devez faire partie d’un des pays membres du programme d’exemption de visa ou « VWP » (quasiment tous les pays d’Europe en font partie), rester moins de 3 mois sur le sol américain ; en outre, le motif du voyage est restreint : transit, séjour touristique ou d’affaires. Par ailleurs, comme de nombreux pays, les États-Unis d’Amérique imposent aux visiteurs de détenir un passeport électronique ou biométrique valide. Si vous respectez la totalité de ces obligations, votre voyage aux USA devrait se réaliser sans problème grâce à l’ESTA.

Combien de temps est valide cette demande ?

Après avoir fait votre demande, votre autorisation de séjour est utilisable pendant deux ans. Vous pouvez aller et venir sur le territoire américain plusieurs fois jusqu’à expiration des trois mois (90 jours maximum à la suite précisément). C’est-à-dire que vous pouvez passer 20 jours aux États-Unis, aller 1 mois au Mexique et revenir pour une durée de 90 jours consécutifs dans n’importe quel État américain. L’ESTA offre ainsi une grande liberté pour votre road-trip outre-Atlantique.

Y a-t-il un risque de refus d’ESTA ?

Rassurez-vous, presque chaque demande aboutit à une réponse positive. Les quelques refus s’expliquent par des erreurs de saisie, et bien sûr le non-respect des conditions de l’autorisation (séjour trop long, passeport biométrique périmé, intention d’effectuer un stage aux USA, etc.). Si vous correspondez bien aux quelques obligations du programme, nul doute que votre séjour aux États-Unis pourra se faire via l’ESTA officiel. Seul conseil : prenez le temps de vérifier vos données avant de valider l’envoi du formulaire ; une coquille peut facilement s’y glisser. En cas de refus, vous devrez attendre 10 jours avant de pouvoir transmettre une nouvelle demande.